La future piscine hors sol prend l’eau de toute part…

Stéfan CERET est en train de faire la triste expérience de la maxime d’Oscar Wilde qui disait ceci : « personne ne survit au fait d’avoir été estimé au dessus de sa valeur. »

En réalité la polémique qu’il a lancée ne manque pas d’air (sauf pour une montgolfière).

Lui qui est si souvent absent de Draguignan, s’obstine à donner des leçons.

Mais quel est son bilan à part avoir installé quelques barres de muscu sur le COSEC ? Lui qui a réduit les subventions aux associations et voté cul et chemise toutes les délibérations proposées par l’ex député et président usurpateur depuis 4 ans ! Il a participé à augmenter les impôts des dracénois créés par la CAd en 2014… et maintenant il vient cracher dans la soupe.

Il a voté pour cette piscine hors sol à Sainte Barbe, qui excentrée du centre de Draguignan  n’apportera pas grand chose en terme d’attractivité, si ce n’est à faire plaisir aux utilisateurs extérieurs. Nos commerçants apprécieront.

La réalité, et bien qu’il l’assume. La désignation de boucs émissaires à la va vite est rarement un marqueur de compétences.

Les dracénois l’ont bien compris… désormais la majorité municipale est en feu et chacun essaye de s’en tirer avec un petit bilan, qui n’est rien d’autre qu’un dépôt de bilan… Avoir tant promis et pas agit, voilà la réalité.

Rendez vous aux urnes en mars 2020.