Pouvoir d’achat : En Berne et non #EnMarche !

Les remous autour du départ précipité de Monsieur Hulot ne doivent pas nous faire oublier l’information très inquiétante de la rentrée : la revalorisation des retraites va être inférieure à l’augmentation du coût de la vie.

Ce qui veut dire qu’après le coup de massue de la CSG, nos retraités, après une vie de dur labeur, vont être amputés chaque mois de plusieurs dizaines d’euros de pouvoir d’achat.

C’est dur, c’est injuste, mais c’est le fruit d’une politique du ni-ni voulue par Emmanuel Macron et ses députés En Marche : à coup de demi-décisions, à vouloir composer avec la chèvre et le chou, les résultats sont là :

– une croissance en berne,

– un chômage toujours aussi haut,

– des entreprises qui hésitent à investir, et la classe moyenne – toujours les mêmes – qui trinque.

Autant dire qu’à Draguignan ça ne va pas briller !

CQFD …

Nous devrons nous en souvenir pour les prochains scrutins !

(infographie Ouest-France)