Draguignan Pour Tous soutient le personnel pénitentiaire des Nouradons

Ces personnels au métier si difficile méritent notre considération, il est urgent d’agir !

Le profond malaise qui s’est instauré auprès des agents de l’administration face à la crise de l’autorité dépasse de très loin les simples arbitrages de rémunération et d’effectifs.

Ces derniers, dans un grand désarroi, ont le sentiment d’être méprisés par la Chancellerie.

La colère gronde à juste titre !

image-1

Il est temps d’agir. Les hommes et les femmes de l’administration pénitentiaire n’en peuvent plus.

Les surveillants de prison réalisent au quotidien un travail particulièrement ingrat.

Leur métier doit retenir toute notre attention et être revalorisé compte tenu du risque.

Sans ajouter de mauvaise polémique à cette situation dramatique, à Draguignan aux Nouradons il est très étonnant de ne pas y avoir croisé notre député ni son brillant acolyte secrétaire d’état chargé des relations avec le parlement pour venir écouter ce que ces personnels ont à dire au gouvernement.

Ils ont préféré être en marche dans la boue du magnifique boulevard Clemenceau puis savourer au chaud les petits fours de l’assemblée nationale pour inaugurer un local perdu en entrée de ville.

image-2

Aujourd’hui nos personnels pénitentiaires méritent mieux que cela. Au minimum que « le nouveau monde » s’intéresse enfin sérieusement à leurs problèmes et y trouve des solutions rapidement et non à coup de matraque !