On n’est pas des Pigeons !

stationnement draguignan

Trop de comm’ tue la comm’… et sans communication politique on se discrédite. Le Maire de Draguignan essaye tant bien que mal de reprendre la main après trois articles de suite sur l’augmentation des tarifs des parkings. Un dossier visiblement qui irrite les contribuables.

Un célèbre dicton disait : gouverner c’est prévoir…. Aujourd’hui l’on se demande où sont et que font les nouveaux stratèges venu au mercato d’hivers et d’été, à prix d’or sur le dos des dracénois (car ils habitent Fréjus et Saint Tropez) pour aider le Maire à prononcer autant d’inepties… bordées de stupéfiantes et permanentes contradictions. Il va surtout falloir aider le Maire en mathématiques… car comment avec 150.000€ de recettes parking par an sur les 4ans et demi qui restent (675k€) va-t-il corriger le déficit d’exploitation et rénover tous les parcs ? On comprend de fait, qu’il n’y a plus un sou dans les caisses de la ville, que la municipalité ne peut déjà pas investir pour réaliser un parking, alors, un simple citoyen ordinaire peut aisément se demander  comment va-t-elle s’y prendre pour rénover le boulevard historique et avec quel argent ? D’ailleurs quand le Maire parle de 3M€ qu’il n’a pas pour réaliser une étude géologique, il doit y avoir manifestement un chiffre en trop.

La municipalité de Draguignan, il y a quelques jours dans les colonnes de Var Matin, était en recherche d’idées citoyennes pour mener à bien la réfection du boulevard Clémenceau…. a priori  les discussions du bar du commerce ont été fructueuses et ont rapporté l’idée lumineuse d’une montgolfière sur la MSJ. Cette municipalité qui a oublié qu’elle avait été élue sur un programme, s’est emparée instantanément de cette idée. A la position de stratège qui oblige à prendre en compte les obligations et les incertitudes pour anticiper l’avenir, lui a été préférée une mousse bien fraîche au bord du comptoir.

Quant au verbatim prêté à la 1ère adjointe, il est « plus » qu’étonnant de lui faire dire qu’elle préfère payer 1 ou 2€ en ville pour aller faire ses courses… pour la bonne et simple raison qu’elle bénéficie d’un parking gratuit et permanent à l’hôtel de ville. Ah ces gens alimentés par l’argent public qui parlent de pauvreté la bouche pleine… ça fait sourire.

Et bien non, les dracénois ne sont pas des pigeons !

Vivement que ça change !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s